7/09/2017

La vie de château avec Sncf Intercités, Ep1. Direction Blois



Dans cet article, direction la région du Val de Loire et son patrimoine culturel, historique et classé avec Sncf Intercités. Allons vivre la vie de château à seulement 1h20 de Paris et laissons aux placards les souvenirs poussiéreux du collège concernant les châteaux de la Loire. Embarquez avec moi lors de ce blogtrip pour découvrir une autre facette de cette destination riche en beauté et bonnes adresses...


C'est un départ que nous effectuons (En Mode BonheurParis Pêle-Mêle et moi) depuis Paris Austerlitz en direction de Blois en Première Classe à bords de la ligne intercités Paris Austerlitz - Orléans - Tours. Nous nous accordons tous pour dire que le programme concocté par l'équipe Sncf donne envie d'en découvrir plus... Vous me suivez?



Peut-être avons nous tendance à prendre un peu trop la voiture pour voyager, délaissant les autres moyens de transport qui nous rendraient surement plus autonome et libre dans la tête. Pas de besoin de se mettre à la recherche d'un emplacement pour stationner, économie d'essence, une autre façon de vivre et de voir les choses en voyage... On à tendance à oublier que de nombreuses villes sont desservies de façon efficace à notre arrivée en gare. Le temps d'un week-end ou d'une semaine, il est bon de se laisser tenter par le voyage en train qui garde à mes yeux un certain cachet. Je ne sais pas pour vous mais j'adore voir les lumières intérieurs du wagon se refléter dans ces grandes fenêtres laissant défiler le paysage. Je réalise souvent des clichés de ce moment. J'observe la luminosité, les couleurs. Le temps fluctue et on se déplace entre morosité et soleil radieux. Et puis il y à aussi cet instant où l'on dit au revoir sur le quai d'une gare. On garde cette tradition nostalgique. Tout le monde y est passé. On s'installe dans le siège, on verse sa petite larme ou l'on fait de grands sourires en voyant cette personne que l'on quitte comme dans un tableau où se reflète à travers la fenêtre les lumières et les pas pressés de la foule. Tout se mets en marche et il naît dans le cœur comme une petite appréhension mais très vite, le train commence à avancer et il signe comme une nouvelle aventure, un nouveau départ que l'on matérialise au son du chemin de fer, du sifflet. Il ne manquerait plus que l'on entende la locomotive à vapeur siffler comme autrefois pour rendre ce moment parfait. Je trouve alors que le voyage en train à quelque chose de terriblement nostalgique. Ne perdons pas ces jolis clichés du train qui rendent le voyage si unique. J'aime y être bercée et c'est l'endroit qui me pousse le plus à la réflexion...  Pas vous? 


Sncf Intercités, c'est voyager au rythme des trains classiques qui relient environs 300 villes françaises. Autant dire de nombreuses destinations accessibles à prix plus qu'abodrable. Les trains sillonnent le territoire en moyenne et longue distance et circulent de jour comme de nuit, d’une région à l’autre. Les lignes de nuits sont aussi pratiques pour économiser une nuit d’hôtel et profiter pleinement de sa journée de voyage. Le voyage en première classe avec Intercités se déroule de façon agréable. On dispose de beaucoup d'espace, de sièges très confortables, d'un design moderne avec cette jolie couleur violette relaxante. Le petit plus que j'ai apprécié en première classe est la présence de prises électriques à chaque place. Parfait pour la génération connectée que nous sommes. 


Passer 1 journée ou un week-end revigorant avec Intercités, c'est possible et pour vous le prouver, direction Blois dans ce premier épisode. Seulement 1h20 nous sépare de Paris... Je fus ravie de découvrir cette ville et sa beauté sous un nouvel angle entre les pierres de la ville, son histoire avec le château Royal de Blois et la nature si diversifiée qui l'entoure. Il est également très agréable de se rendre dans une destination où tout reste accessible à ceux qui ne sont pas véhiculés. À l'arrivée, il est possible de prendre un autocar au départ de la gare routière de Blois, situé sur le parking de la gare SNCF, pour effectuer un circuit spécial châteaux de Blois, Chambord, Cheverny et Beauregard. Il existe évidement d'autres transports pour explorer les environs. Il est également possible de réaliser le chemin à pieds vers le château Royal de Blois en à peine 10 minutes. 




Château Royal de Blois

6, Place du Château 41000 Blois

-

> Vue sur la ville de Blois depuis le château

En se rendant au château Royal de Blois, nous avons la possibilité d'admirer la ville vue d'en haut avec ses jolis toits grisâtres et le marché mit en place le Samedi. Nous disposons d'une superbe vue et je ne peux m'empêcher de réaliser des tas de clichés. 


> Les Visites Insolites

De multiples activités sont proposés à Blois. Commençons par l'une des plus prisée, la visite du château Royal de Blois

Classé monument historique depuis 1845, le château royal de Blois présente un magnifique panorama de l'art et de l'histoire des châteaux de la Loire. Ses quatre ailes, entourant la cour, forment un exemple unique de l'évolution de l'architecture française du 13e au 17e siècles. L'édifice évoque, par sa diversité de styles, le destin de 7 rois et de 10 reines de France.

Des visites insolites y sont proposées en réservant sa place à l'avance. De Pâques à la Toussaint : tous les samedis, dimanches et jours fériés à 10h30. Juillet et août : tous les mardis, jeudis, samedis, dimanches et jours fériés à 10h30. Nous pouvons alors avoir accès à un parcours atypique du Château durant 2 heures privilégiant les parties habituellement fermées au public : tours, fortifications, combles et autres lieux insolites... Concernant les tarifs, cela comprends le droit d'entrée du château + un supplément de 5€ pour les adultes, et de 2€ pour les enfants de 6 à 17 ans. Sans supplément pour les moins de 6 ans.

"Le château royal de Blois a accueilli de nombreuses familles, seigneuriales comme royales, et cela depuis le Moyen-Âge jusqu’à l’époque contemporaine. La première apparition du château dans l’histoire reste le Blisum castrum, château de Blois, qui était édifié sur les bords de Loire durant le règne de Charles le Chauve en 854. Ce château de bois a malheureusement été attaqué et détruit par les Vikings. Il faudra alors attendre le Xe siècle pour voir naître la première forteresse."

"Les ducs d’Orléans sont les premiers prince qui ont vécu à Blois. Le château de Blois a même été leur résidence favorite pendant presque un siècle. Acheté en 1391 par Louis d’Orléans, le frère du roi Charles VI, Blois devient la propriété des ducs d’Orléans officiellement en 1397 à la mort de Guy II. Assassiné à Paris en 1407 par son rival Jean sans peur des ducs de Bourgogne, Louis Ier duc d’Orléans cède ainsi le comté de Blois à son fils Charles d’Orléans, devenant chef de la féodalité française. Seulement, la guerre étant toujours présente entre Orléans et Bourgogne, les Anglais en profitent pour retourner en France, battre la chevalerie française à Azincourt et faire prisonnier Charles d’Orléans, emmené en Angleterre. Durant 25 ans, il sera en captivité à Londres, où il a écrit sa célèbre oeuvre poétique.
Revenu en 1440 en France, il remercie son demi-frère Jean, bâtard d’Orléans fils illégitime de Louis, qui a défendu les possessions du comté de Blois, en lui offrant le comté de Dunois. Jean d’Orléans, le « bâtard », a d’ailleurs été le compagnon de Jeanne d’Arc lors de la libération d’Orléans. Avant son départ pour cette bataille, elle a d’ailleurs été bénie dans la chapelle du château de Blois par l’archevêque de Reims Renault de Chartres, qui sacrera le roi Charles VII un peu plus tard.
A son retour à Blois, Charles d’Orléans a aussi décidé de faire du château un centre culturel français, en faisant de sa cour le rendez-vous de tous les poètes de l’époque. François Villon, le plus célèbre poète du Moyen-Âge, y a d’ailleurs vécu de 1457 à 1458. Il y a même remporté un concours lancé par Charles d’Orléans avec sa Ballade du concours de Blois."

Vestibule de l'aile de Gaston d’Orléans


"Durant la révolution en 1789, le château était à l’abandon depuis presque 130 années à la suite du décès de Gaston d’Orléans. Les révolutionnaires voulant faire disparaître tout souvenir de royauté, pillent le château et le vide de ses meubles, statues, et toute autre oeuvre d’art. La collégial Saint-Sauveur est même acquise puis détruite par l’entrepreneur Guillon. L’état du château royal de Blois deviendra si pitoyable que sa destruction sera pensée. Mais Napoléon Ier décida de le céder à la ville de Blois en 1810. Par manque d’argent, le château est de nouveau utilisé comme caserne par l’armée. De 1788 à 1867, le château est ainsi occupé par des militaires. Cela a engendré de nombreuses dégradations dans l’édifice, mais a aussi sauvé ce monument royal. L’aile François Ier sera ainsi ouverte au public sous la Restauration, ce qui a permis à de nouveaux artistes comme Victor Hugo, de Balzac, ou Alexandre Dumas de le visiter.  Prosper Mérimée, historien, écrivain et archéologue français, inspecteur général des Monuments historiques en 1834, décide alors de classer le château de Blois monuments historiques sous Louis-Philippe en 1841. Il obtient de suite la remise en état du château royal en juillet 1844, notamment par le Félix Dauban, Jules de La Morandière et Louis de la Saussaye. Il sera transformé en musée, en 1850, lorsque Pierre Stanislas Maigreau-Blau décida d’y  fonder le célèbre musée des beaux-arts de Blois, installé dans l’aile François Ier, mais ensuite ouvert dans l’aile Louis XII en 1869."


> Le spectacle Son et Lumière

Depuis, le château appartient à la ville de Blois et tous les soirs dans la cour du château, à lieu à la nuit tombée, le spectacle son et lumière. Les spectateurs prennent place au milieu de la cour pendant 45 minutes pour y admirer les projections géantes sur l'architecture évoquant les épisodes célèbres de l’histoire des lieux. C'était intéressant de redécouvrir le château sous un angle différent pour y admirer des détails que nous n'aurions pas forcément remarqués dans la journée. Sur une musique originale d’Eric Demarsan et une mise en scène d’André Blanc, les voix de Robert Hossein, Pierre Arditi ou encore Fabrice Luchini racontent les mystères qui, au Château royal de Blois, ont façonnés l'histoire de France. 


Saison 2017 : du 1 avril au 24 septembre / Tous les soirs dans la cour du Château (sauf le 21 juin et le 13 juillet ) / Mars, avril, mai, septembre : 22h00 / Juin, juillet, août : 22h30 / Durée : 45 mn (ouverture de la billetterie 30 mn avant le début du spectacle)

Observatoire Loire

Levée de la Loire - Parc des Mées

41260 La Chaussée-St-Victor (près de Blois)

-

Outre les visites du château Royal de Blois et sa jolie ville, il existe également un territoire naturel à part entière à découvrir à pieds, à vélo ou en bateau. Il est très appréciable d'admirer la faune et la flore autour et le long de la Loire. C'est ce que nous propose l'Observatoire Loire en montant à bords d'un bateau traditionnel pour une petite virée de 1 heure.

C'est sur le fleuve au cœur de la ville de Blois que nous rejoignons une île sableuse abritant une petite famille de castors (ne sortant que la nuit). Ce fut très sympathique d'en apprendre plus sur ces rongeurs et leur mode de vie... On à même eu l'occasion d'aller admirer à pas de loup, leur petite maison construite au bords du fleuve dans une jolie forêt alluviale. Avec les branches et les troncs des arbres qu'il abat, le castor construit des barrages et sa maison pour y vivre avec sa famille. Il aménage une chambre et des tunnels pour pouvoir y accéder. Saviez-vous que le castor choisit sa compagne, élève sa famille et passe toute sa vie avec elle? Maintenant, on à tous envie de devenir un castor... Si vous voulez d'ailleurs venir les observer, il faudra réserver une petite balade au crépuscule avec l'association.

Il faut savoir également que depuis 1992, l'Observatoire Loire, (association d'éducation à l'environnement) valorise le territoire ligérien blésois par le biais d'animations pédagogiques, conférence,balades pédestres et fluviales. De quoi passer un très bon moment à Blois avec une équipe passionnée. 


Et hop! On saute sur le bateau!




> La Loire à Vélo

Blois est entré dans la course du développement cycliste! Il vous est possible de louer un vélo pour réaliser différents parcours. Il est très agréable de découvrir les châteaux de cette façon. D'ailleurs plusieurs trains SNCF (TER, intercité, transilien, TGV et même des trains européens) vous proposent de voyager avec votre vélo en Gare de Blois. Vous pouvez retrouvez les trains acheminant les vélos sur le site <

Traîneurs de Loire propose également la location de vélos près du château de Blois (VTT, VTC, vélos électriques, tandems) à l'heure, à la demi-journée ou à la journée. Vous avez la possibilité de partir en vélo et de revenir en minibus sur réservation. 

> La Maison de la magie

1 Place du Château


Située face au Château royal de Blois dans une grande maison bourgeoise de 1856, la Maison de la Magie est une étape indispensable de la visite de Blois. Inaugurée le 1er juin 1998, il s'agit du seul musée public en Europe à présenter en un même lieu des collections de magie et un spectacle vivant permanent, différent chaque année. Toutes les les demi-heures un dragon à six têtes surgit aux fenêtres! A l'intérieur, salle après salle,  nous découvrons l'histoire de la magie, la vie et l'œuvre de Robert-Houdin ainsi que des expositions inédites et des illusions d'optique en tout genre. C'est très amusant de se laisser prendre au jeu! 

> Les Banquettes Rouges

16 rue des Trois-Marchands


Gustativement parlant, ce petit restaurant tout près du château de Blois à été une révélation pour moi. A tester absolument: le tiramisu aux fraises! Je recommande cette adresse afin de passer un bon moment dans un endroit chaleureux au service irréprochable. La carte donne envie avec de bons petits plats recherchés et élaborés avec style. Il y fait bon vivre autour d'un bon petit blanc Pouilly fumé....

> L'annexe 

18 Rue Denis Papin

Sur l'artère centrale, au cœur de l'animation, cette brasserie vivante possède une carte attrayante et un cadre moderne agréable. Nous avons été très bien reçu. Pour ma part le couscous était très bon et je le recommande à ceux qui aime les épices! N'hésitez pas à vous y arrêter... 

Chambres d'hôtes - La Maison de Thomas

12, rue Beauvoir - 41000 BLOIS

-

Dans une rue piétonne du Vieux Blois se situe La maison de Thomas proposant des chambres d'hôtes ravissantes, décorées avec soin et d'une propreté irréprochable. L’accueil y est chaleureux et il y est également agréable de passer un moment autour des produits du terroir ainsi que des vins de Loire. La maison de Thomas est située au centre ville et 10 minutes à pieds seulement nous sépare de la gare. Nous sommes aussi proche du Château Royal, de la Maison de la Magie, de la Scène Nationale et des places de restaurations.


> Dans le prochain épisode, nous continuerons notre week-end Sncf Intercité au départ de Blois pour Amboise et Le Clos Lucé sur les pas de Léonard De Vinci... Un grand merci à Julie, Nihan et Vincent pour l'organisation :) 

DAYS OF CAMILLE © - Tous droits réservés - Toutes les photographies sur ce site m'appartiennent et il est interdit de les utiliser (sans autorisation) à des fins commerciales ou à défaut en diffusion publique, sous quelque forme que ce soit. Merci de respecter mon travail protégé par le code de la propriété intellectuelle. Tout vol fera l'objet de poursuite judiciaire et entraînera une facturation immédiate et majorée. DESIGNED BY HERPARK