7/02/2017

Ma rencontre avec Cat Ba | Vietnam #5


Ça remonte à loin mais Cat Ba ne m'a pas vraiment transcendée. Peut-être parce que je ne suis pas allée aux bons endroits et parce que je suis pratiquement restée à me promener au bord du port et pour cause je suis tombée salement malade. J'aurai aimé explorer cette île d'une façon différente mais je ne sais pas, j'ai trouvé ce coin assez triste à vrai dire. J'ai mis du temps à traiter mes photos car je ne me souvenais que des mauvais moments vécus sur l'île. Il arrive aussi qu'en voyageant, on ne soit pas sensible à une destination (du moins positivement). C'est dans l'air, il y à un drôle de feeling qui ne s'établit pas. Autant Hanoï me fascinait et chaque sujet grouillant m'inspirait, autant cette île m'a foutu le bourdon. C'est dit.


Parfois, raconter un voyage, ce n'est pas forcément établir le city guide de l'année et se forcer d'établir un lien avec l'inconnu en dénichant de bonnes adresses et oubliant parfois de profiter de l'instant. Il est bon de se laisser porter là où on ne l'aurai imaginé. Je ne suis pas toujours accrochée à mon carnet de voyage et le raconter pour moi, (en tant que photographe plus que blogueuse) c'est plutôt faire part d'un ressenti, de clichés doux ou moroses, qu'importe, nous ne sommes pas obligés d'aimer ce que l'on découvre à tout bout de champs en partageant des photos (saturées) de coins transcendantaux.

C'est pourquoi cette série pourra peut être vous montrer une autre version de Cat Ba. Ça va surement dénoter mais pourquoi toujours photographier les choses sous un angle paradisiaque. Mes clichés, ici, reflètent ma vérité, ma rencontre avec Cat Ba, ce que j'ai vraiment ressenti face à elle. Peut être que pour certain, la vie semble douce là-bas, que l'on tombe sous le charme de l'eau turquoise (que je n'ai pas rencontrée) mais à cette étape de voyage pour moi, cela ne m'a inspiré qu'une certaine crainte, une insécurité face à cet inconnu qui n'arrivait pas à me séduire. (Et encore je n'ai pas réalisé de portraits des cafards dans ma baignoire). Je me sentais assez démuni, assez groggy, carrément KO (rien dans l'estomac à part du Coca-Cola et du riz). Chouette épisode. Haha...! Promis, le prochain sera plus riche en rencontres inattendues. ;) Bonne lecture...


LA BAIE D'HALONG


Comptant environ deux mille îles karstiques, la Baie d'Halong reste une des destinations la plus célèbre en Asie. La baie est une étendue d'eau de 1 500 km² située à l'est d'Hanoï, dans la Province de Quảng Ninh au nord du Viêt Nam, dans le golfe du Tonkin à proximité de la Chine. C'est un endroit classé au Patrimoine mondial de l’humanité sous le critère de « beauté naturelle ». Il à la particularité d'offrir un paysage changeant et spectaculaire avec ses pains de sucre (îlots rocheux) émergeant de la mer, ses tunnels, cavités et grottes, servant d'ailleurs de refuges aux combattants de la guérilla nord-vietnamienne. D'ailleurs les grottes les plus célèbres se nomment la grotte de la Surprise ou grotte des Merveilles. Certaines mènent même à des lacs intérieurs.


ÎLE DE CAT BA

De toutes les îles de la baie d'Halong, Cat ba est la plus grande avec une superficie de 354 km². Située sur le flanc sud de la baie d’Halong, elle côtoie également à l'est la Baie de Tu Long et au Sud celle de Lan Ha. Les chaînes karstiques de l'île de Cat Ba se découpent de façon caractéristique sur le ciel et pour cause certains géologues expliquent qu'une épaisse couche de sédiments s'étant formée à l'ère primaire, à été fracturée par les mouvements de la croûte terrestre laissant ensuite le retrait de la mer l'exposer à l'action de l'érosion. La pluie et les rivières souterraines ont alors creusées une multitude de grottes nous laissant admirer aujourd'hui ce paysage si caractéristique. Si sur la baie d'Halong plus de six cent bateaux touristiques naviguent sur les eaux turquoises, à Cat Ba, le nombre diminue considérablement. C'est peut être alors une bonne alternative à condition de dénicher de bons spots. 

Que voir à Cat Ba ?

De mon point de vue, la ville de Cat Ba ne vaut pas vraiment le détour de part un trop grand nombre de touristes, de parties bétonnées et d'immeubles en construction... Cat Ba peut être néanmoins intéressante si vous envisagez de pousser l'exploration dans les profondeurs pour admirer la nature. Toute aussi belle que la baie d'Halong, pensez à découvrir la baie de Lan Ha se trouvant à proximité de l'île de Cat Ba et avec moins de touristes dans les parages. Il est aussi intéressant d'explorer la baie de Cat Ba et ses criques, le parc national de l'île. Il y à également plusieurs lieux intéressants comme l'île des singes... Dans la baie de Lan Ha, il y à également possibilité de voir beaucoup de villages de pêcheurs flottants car la densité des roches karstiques qui encerclent les deux baies crée des zones calmes qui favorisent l’élevage des poissons.


Parmi les choses à faire


Admirer le panorama des baies et des îles de haut

( Sur le fort du canon sur l’île de Cat Ba )
Adresse : Cát Bà, Cát Hải, Hải Phòng, Vietnam
Téléphone : +84 98 659 63 63

Une croisière en jonque traditionnelle dans la baie de Lan Ha

Se rendre sur les petites îles isolées

Adresse : Monkey Island, Cát Bà, Cát Hải, Hải Phòng, Vietnam
Téléphone : +84 96 815 68 59
Adresse : Vịnh Lan Hạ, Vietnam
Téléphone : +84 98 955 58 11

Adresse : Bãi Biển Cát Cò 2 , Thị Trấn Cát Bà,Huyện 
Cát Hải, Hải Phòng, Vietnam
Téléphone : +84 125 888 8078
Adresse : Cat Ong island, Hải Phòng 180000, Vietnam
Téléphone : +84 98 323 46 28

Faire une randonnée au parc national de Cat Ba

Le parc VuonQuoc Gia Cat est situé à 15km
 de la ville et il semble que ce soit un monde superbe réunissant
 montagne, mer, forêts primitives, grottes et espèces d’animaux rares...
Plusieurs circuits sont possible: 2 heures, journée ou demi journée


Ma Promenade sur le Port de Cat Ba




Au port de Cat Ba, on retrouve beaucoup de bateaux traditionnels et de bateaux de pêcheurs colorés. Ciel blanc, eau verdâtre, béton, constructions et peu d'animation en ville, le paysage n'est pas à couper le souffle et une fois le tour effectué, on se demande vite où aller ensuite. C'est donc là que je vous conseil de filer explorer la nature, en voiture, à vélo, en moto, qu'importe fuyez et partez à la rencontre du vrai Cat Ba...  Chose que je n'ai pas pu faire... Quoi qu'il en soit, étant barbouillée, j'en ai profité pour marcher tranquillement au bord du port l'après-midi pour photographier quelques hommes qui travaillaient là.










J'espère que cette petite balade vous aura plu. As-tu envie de rencontrer Cat Ba? 
Pour ceux qui l'ont déjà visitée, quelle histoire avez-vous vécu avec elle?

DÉCOUVREZ TOUT MES ARTICLES SUR LE VIETNAM 

12 commentaires

  1. Je crois qu'il est plus qu'important d'être honnête sur son ressenti. Et ce n'est, d'ailleurs, pas parce que tu ne gardes pas de très bons souvenirs de cette île que je n'ai pour autant pas pris plaisir à parcourir ton article. Je partage même ton avis. Parfois, sans réelle explication, on se sent "mal", pas à l'aise dans un endroit. Il m'est aussi arriver de traverser des villes où j'avais hâte de partir. En tous cas, malgré ce ressenti, tes photos restent magnifiques. Ce n'est pas une destination qui me tente mais j'ai tellement aimé me perdre dans tes clichés. Merci pour ce bout de vérité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aurélie, je suis contente que tu te retrouves un peu dans ce que je raconte. Je vois tellement d'articles qui relatent de bonnes expériences, comme si les mauvaises étaient à proscrire de la blogosphère (au delà des petits tracas, genre panne de voiture). Pour moi raconter un voyage, c'est le faire de façon honnête sans vendre de la poudre aux yeux. Ravie que tu ai été sensible à cela :)

      Supprimer
  2. Très belles photos comme toujours. Merci pour cette petite escapade !

    RépondreSupprimer
  3. comme aurélie, je pense que l'honnêteté est extrêmement importante de la part d'une bloggueuse : que ce soit pour un mascara ou la visite d'un pays, il ne faut jamais hésiter à dire ce que l'on pense... personnellement, l'asie en général me rebute beaucoup. pourtant, je suis certaine que certains endroits me transporteraient de joie. les asiatiques ont aussi une culture qui me parle. pourtant, j'ai un réel blocage avec cette partie - tellement vaste qui plus est - de notre planète. bref, j'ai beaucoup aimé lire toute cette sincérité et découvrir tes jolies photos, débordant comme d'habitude de sensibilité. je t'embrasse bien fort
    joséphine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci à toi pour tout tes gentils mots laissés sur mon blog avec toujours autant d'honnêté. Il est rare également d'obtenir ce genre de commentaires et ça me touche de te compter parmi mes lecteurs les plus fidèles.

      Supprimer
  4. La vie, les voyages, il y a toujours des hauts et de bas... On ne peut pas tout aimer, je comprends tout à fait ton ressenti. Les moments "down" permettent d'apprécier encore plus les hauts ;-) hâte de lire l'article sur la partie du Vietnam qui t'a émerveillée! En tout cas, j'aime tes photos encore et toujours <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi oui c'est pour cela que je l'ai pris comme un jeu, photographier ce qui me rebute. Si tu aimes, j'ai réussi ma mission <3

      Supprimer
  5. Coucou, merci de ton avis. C'est important d'avoir des avis contrastés sur un même endroit, cela permet de dire plus la réalité, et de savoir à quoi on a affaire une fois sur place.

    Belle journée,

    Mathilda du blog http://lesmatinscotons.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement! Après, chacun ses goûts :)
      Merci pour ton petit mot !

      Supprimer
  6. Cat Ba, j'avais essayé de trouver des infos à son sujet. Les contradictions se sont vite mélangées et puis finalement, une fois sur place, rien ne s'est passé comme prévu. Nous avons fait un tour à la journée pour visiter la baie d'Ha Long car le temps n'était pas au RDV. Et puis même si j'en ai des très bons souvenirs, quand j'y repense, le Vietnam n'est pas un pays facile. Dans le sens où il faut pouvoir l'encaisser. On a vécu des instants traumatisants, plusieurs accidents de la routes, mais également de magnifiques rencontres, une lenteur de vie que j'ai adoré. Et puis Hanoi, mon coup de coeur photographique, et le sud aussi... Bref je suis prête à y retourner, plus longtemps cette fois ci. Vraiment c'est un pays qui m'a marqué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui je suis d'accord avec toi, le Vietnam, il faut s'y faire et s'adapter car ce n'est pas facile de s'adapter à un certain mode de vie et climat si spécial. Après, il n'y à pas à dire, c'est ultra photogénique.

      Supprimer

DAYS OF CAMILLE © - Tous droits réservés - Toutes les photographies sur ce site m'appartiennent et il est interdit de les utiliser (sans autorisation) à des fins commerciales ou à défaut en diffusion publique, sous quelque forme que ce soit. Merci de respecter mon travail protégé par le code de la propriété intellectuelle. Tout vol fera l'objet de poursuite judiciaire et entraînera une facturation immédiate et majorée. DESIGNED BY HERPARK